Il n’a pas eu à payer de caution. Devanand Ritoo a seulement eu à signer une reconnaissance de dette de Rs 10 000 à la Bail and Remand Court.

L’ex-ministre des Sports fait face à trois charges provisoires suite aux incidents de lundi dernier, devant les Casernes centrales. Présent au square Guy Rozemont comme de nombreux activistes travaillistes, Ritoo a agressé un policier en civil.

En Cour de Port-Louis, Rama Valayden a demandé à ce que la police conserve les images de camera surveillance. Requête qui a été agréé.

Yatin Varma n’a pas été autorisé à représenter Ritoo. L’avocat pourrait aussi être convoqué aux Casernes centrales, la semaine prochaine, indique Rama Valayden.