La rencontre, le 22 janvier dernier, avec la ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur n’a visiblement pas été satisfaisante. D’où la conférence de presse, aujourd’hui, du collectif regroupant les parents d’étudiants et d’anciens élèves de l’Eastern Institute for Integrated Learning in Management University (EIILM) pour exprimer leur désarroi.

Leur principal grief : la ministre leur a demandé de porter l’affaire en cour. Alors que des actions concrètes de la part du ministère concerné se font toujours attendre, affirme Salim Muthy, porte-parole des parents. Et que ceux qui ont suivi le dossier sous l’ancien régime sont toujours en poste, poursuit-il. Les parents souhaitent donc rencontrer le Premier ministre sir Anerood Jugnauth qui, estime Salim Muthy, saura les écouter.