La Union of Bus Industry Workers (UBIW) n’en démord pas. Après le vote des travailleurs de la United Bus Service d’aujourd’hui, c’est l’écrasante majorité des employés du secteur qui exige que le ministre du Travail, Shakeel Mohamed, accepte de revaloriser leurs salaires de base.

En attendant le vote des employés de la Corporation nationale de transport qui s’étalera du 26 août au 2 septembre, la UBIW a envoyé une lettre au Premier ministre pour lui demander d’intervenir sur ce dossier. Ashok Subron, l’un des animateurs du syndicat, croit savoir que la question sera évoquée lors d’un prochain conseil des ministres. Si, toutefois, le gouvernement ne fait pas droit à leur demande, Subron estime que le syndicat prendra les actions nécessaires.