Ce n’est que le début, prévient Alan Ganoo. Pour le président du Mouvement patriotique, d’autres situations semblables à celles de La Butte ou Barkly se reproduiront à Curepipe, Quatre-Bornes ou à Rose-Hill quand les travaux débuteront sur d’autres tronçons du Metro Express.

Afin d’éviter que le situation ne s’envenime, Ganoo demande au gouvernement d’amender la Land Acquisition Act «à la première occasion» dès la rentrée parlementaire. Il estime que la loi doit être «revisitée» afin d’offrir un meilleur encadrement aux personnes expropriées.