Follow Us On

Slider

Le Joint Negotiating Panel (JNP) du secteur sucre monte au créneau. «C’est la déclaration de guerre des patrons de tablisman», martèle Ashok Subron, son porte-parole. Les artisans et laboureurs perdent patience. Les syndicalistes ont reçu un courrier de la Compagnie Beau-Vallon Ltée et The Union Sugar Estate Co. Ltd soulignant qu’«ils souhaitent avec l’aide des syndicalistes trouver une solution afin de licencier quelques employés» et refusent de discuter de nouveaux accords collectifs, a expliqué Ashok Subron.

Cette tactique, croit savoir le syndicaliste, sera reprise par d’autres établissements sucriers.

Le JNP ne compte pas céder sous la menace et prévoit un rassemblement le 13 avril à 9h30 à Rose-Belle dans la circonscription du ministre Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie. «Le ministre Seeruttun a  violé la loi depuis deux ans. Et si cette année encore, l’équilibre avec les travailleurs saisonniers n’est pas revu, nous nous tournerons vers la loi», souligne Subron.

Une autre manifestation est prévue le 1er mai aux côtés d’autres organisations syndicales, citoyennes et écologistes.

Facebook Comments