Le Directeur des poursuites publiques (DPP) pourra-t-il faire appel du jugement de la Cour suprême dans l’affaire Medpoint ? Il faudra encore patienter avant de le savoir.

Le DPP devait, aujourd’hui, faire connaître sa position quant aux objections soulevées par les hommes de loi de Pravind Jugnauth.

Le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen, indique Shamila Sona-Ori, qui fait partie du panel d’avocats du ministre des Finances, a demandé que les diverses parties s’accordent sur une date, au plus tôt, afin d’être entendues sur les arguments.

« L’affaire sera fixée par circulaire », précise Me Raouf Gulbul. « Nous maintenons nos objections. »