L’ancien ministre des Infrastructures publiques s’est rendu aux Casernes centrales pour une deuxième audition ce mercredi. A sa sortie, il a appelé les journalistes présents « à vérifier leurs informations » avant de publier leurs articles. Selon Anil Bachoo, l’information parue dans le Défi Quotidien de ce matin est erroné. Car, affirme-t-il, le Conseil des ministres n’a jamais donné pour consigne de « bypass » le Central Procurement Board lors de l’octroi du contrat de transport de fret à Betamax.

Selon Raj Pentiah, son client a répondu aujourd’hui aux dires de Soopramanien Pather, Senior Chief Executive au ministère des Infrastructures publiques et du transport quand Bachoo était en charge de ce portefeuille. Pather avait fait état de « pressions » reçues d’Anil Bachoo lors de son audition par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID).

L’ancien ministre devrait revenir aux Casernes deux à trois fois avant que son audition ne soit bouclée par le CCID.