L’alliance était presque conclue, laissait-on entendre. Il ne restait que des « détails » à fignoler, affirmait Ramgoolam lui-même. Des détails qui, au final, n’en sont pas puisque dans le giron du MMM, on fait comprendre que la  « confiance est ébranlée ». Alors que le deal rouge-mauve aurait dû se sceller dans la soirée, le document portant sur les modalités du deal, reçu à 20h30 ce soir,  n’est pas du tout au goût de Bérenger. « Mo reaksion negatif, linn rekil lor sertin pwin », souligne le leader du MMM.

Il ne devrait pas y avoir de discussions entre le leader travailliste et celui du MMM dans la journée de demain. A moins que la nuit porte conseil. Ou qu’elle soit l’occasion de rétablir la confiance perdue.