Evaluer l’efficacité de l’évacuation des zones côtières à risque et tester la capacité du National Disaster Risk Reduction Management Centre à gérer une situation d’urgence. Ce sont quelques-uns des objectifs de l’opération baptisée Indian Ocean Wave 2016 qui lieu depuis 10h, ce jeudi matin à Maurice.

Dans le scénario étudié, c’est un tremblement de terre majeur dans la région de Makran, sur la frontière irano-pakistanaise, qui génère un tsunami dont les vagues parcourent l’Océan indien d’Agaléga à Maurice en passant par St Brandon. Dans le cadre de Indian Ocean Wave 2016, des exercices évacuation ont eu lieu dans plusieurs régions côtières de l’île. Notamment à Bain-des-Dames, Grand-Sable, Poste-de-Flacq ainsi que pour les résidents de Trou aux Biches Hotels et Zilwa Hotel.