Follow Us On

Slider

Affirmative Action ne lâche pas le morceau. Toujours dans l’attente d’un recensement ethnique qu’elle n’a jamais cessé de réclamer, ce mouvement proche de l’Église catholique entend avoir une rencontre avec l’Attorney General Maneesh Gobin pour lui mettre la pression.

Elle a annoncé ce jeudi 21 mars qu’elle lui adressera une correspondance pour rappeler à son bon souvenir la liste des recommandations des Nations Unies. Notamment sur l’élimination de la discrimination raciale et que la langue créole soit considérée comme langue nationale, entre autres.

Afin de marquer sa première année d’existence, Affirmative Action a convoqué la presse au centre Marie Reine de la Paix, à Port-Louis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

L’avocat José Moirt ainsi que l’Attorney General, Maneesh Gobin s’étaient rendu à Genève le 14 et 15 août derniers pour être entendus dans le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale. Celui-ci avait recommandé au gouvernement mauricien de fournir des statistiques sur la situation socioéconomique des groupes ethniques comme les Créoles ou encore comme les personnes d’ascendance africaine.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Audio] En démissionnant, Lutchmeenaraidoo a bien calculé son coup, estime Bhadain

Vishnu Lutchmeenaraidoo a «enlevé de nombreuses cartes des mains de Pravind Jugnauth». Réaction de Roshi Bhadain suite à la démission...

Close