Le procès intenté à Navin Ramgoolam de même qu’à Rampersad Sooroojebally et Dev Jokhoo a repris aujourd’hui devant la magistrate Renuka Dabee.

La défense des ex-Deputy Commissionners of Police avait requis du Parquet qu’il soumette les relevés téléphoniques recueillis par la police suite à l’examen des téléphones de ces derniers. En Cour intermédiaire aujourd’hui, la poursuite a toutefois indiqué ne pas être en leur possession.

L’affaire sera de nouveau appelée le 9 septembre pour des débats sur cette motion de la défense.

A sa sortie du tribunal, Navin Ramgoolam a présenté ses sympathies au peuple français. Au moins 84 personnes sont décédées à Nice après qu’un homme a foncé sur la foule au volant d’un camion, à la promenade des Anglais durant les festivités du 14-juillet.

L’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam et les deux ex-policiers sont poursuivis pour complot dans le cadre de l’enquête sur le cambriolage de son bungalow à Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.