Le contre-interrogatoire de Rakesh Gooljaury devait reprendre, ce matin, notamment sur sa situation financière. La star witness dans l’affaire Roches-Noires n’était toutefois pas présent à l’audience prévue en Cour intermédiaire. Il a fait parvenir son certificat médical par l’entremise de son cousin.  Son avocat, MJacques Panglose, s’est excusé auprès des magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus.

Me Gavin Glover, l’avocat de l’accusé Navin Ramgoolam, n’a fait aucune objection, Notant, après avoir consulté le  document : «It appears that it is serious.»

L’avocat de l’ancien Premier ministre a présenté une nouvelle liste de personnes qu’il compte interroger. Parmi les 21 témoins figurent la compagne de Rakesh Gooljaury, Farhana Farouk Hossen ; Paul Fook Yune ; l’avocat Sanjeev Teeluckdharry ; l’ACP Heman Jangi ; le Permanent Secretary du ministère du Logement et des Terres ; les Chief Executive Officers de Maubank et CIM Finance ; l’avocat Siddharth Hawoldar.

Les représentants du Directeur des poursuites publiques n’ont pas objecté à cette demande.

L’affaire sera rappelée le 25 septembre. MGlover a souhaité obtenir la garantie que Gooljaury sera présent lors de la prochaine audience. Le magistrat Raj Seebaluck a souligné que le certificat médical est valable pendant trois jours, soit avant la date de la prochaine séance.

Me Glover a également fait ressortir une «difficulté» à laquelle la défense s’est heurtée : le casier hypothécaire de Gooljaury serait «indisponible». «I haven’t made an official request», a précisé le Senior Counsel, qui dit se baser sur les renseignements qu’il a recueillis. Glover compte faire une demande officielle auprès des autorités.

Comme à l’accoutumée, des cadres du Parti travailliste étaient en Cour, dont Patrick Assirvaden, Anil Bachoo, Rajesh Jeetah et Lormus Bundhoo. Des places additionnelles avaient, cette fois-ci, été prévues pour les journalistes qui avaient tout de même pris la précaution d’arriver une heure plus tôt. Gavin Glover était, lui aussi, très en avance. S’occupant à étudier ses dossiers et échangeant ensuite quelques mots avec MPanglose.

Les autres hommes de loi, dont ceux du DPP, sont arrivés entre-temps. Les conversations se sont multipliées, Glover allant s’asseoir auprès de sir Hamid Moollan, qui fait partie du panel d’hommes de loi de Ramgoolam. L’heure était à la détente, Glover s’amusant même à plaisanter : «Je vais faire du tapage aujourd’hui.»

Les choses sérieuses devaient démarrer, avec l’arrivée des magistrats.

Photo : Rakesh Gooljaury lors d’une précédente audience.

A voir aussi