Une semaine après avoir appris qu’il sera poursuivi pour « conflit d’intérêts », le leader du MSM ne décolère pas contre ce qu’il considère une « cabale politique » orchestrée contre lui par le Premier ministre.

La conférence de presse d’aujourd’hui de Pravind Jugnauth a également été consacrée à la présentation de 10 nouveaux membres du parti, tous de jeunes professionnels.