Le secrétaire du puissant Sunniy Ulamâ & Aïmmah Council n’est pas passé par quatre chemins ce vendredi pour avertir Navin Ramgoolam. Dans une lettre adressée au Premier ministre, les responsables de l’association religieuse lui demandent de faire rouvrir l’enquête sur l’affaire Amicale. Or, selon Hussein Lukheea, le bureau de Navin Ramgoolam fait la sourde oreille à leur requête.

Cela n’est pas pour plaire à la Sunniy Ulamâ & Aïmmah Council. Qui rappelle au leader du Parti travailliste que c’est grâce au soutien ostensible de cette association que plusieurs députés rouges se sont fait élire lors des élections générales de 2005 et 2010.

Selon le maulana Hussein Luckheea, les musulmans du pays devront « tap kalot lor latab » si Ramgoolam « fait la sourde oreille » à leur requête pour la réouverture de l’enquête. Le maulana Luckheea s’exprimait ce vendredi 28 février lors d’un rassemblement nocturne organisé par la plateforme Zistis Amical Four.