Follow Us On

Slider

Le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) avec prudence l’affaire International Society for Krishna Consciousness (ISKCON). L’association religieuse est secouée depuis la semaine dernière par une affaire de mœurs. Une ancienne adepte du mouvement religieux a, en effet, récemment accusé un ex-responsable de l’association de l’avoir agressée sexuellement en plusieurs occasions. La dénonciation intervient près de 15 ans après les faits allégués.

Somduth Dulthumun, tout en évitant de se prononcer sur la culpabilité de l’agresseur présumé, estime qu’ISKCON ne doit pas être blâmée à cause des agissements d’une personne isolée. Le président de la MSDTF admet que de nombreux religieux ont, au fil des siècles, été mêlés à des affaires de mœurs mais estime que « ce n’est pas une raison pour oublier le travail largement positif effectué, par ailleurs, par ces religions ».

Facebook Comments