Il soupçonne quelqu’un d’utiliser le téléphone portable de Hussein Abdool Rahim. Car, selon Sylvio Sundanum, il a reçu un message d’un numéro du parieur ce matin alors que ce dernier n’est, semble-t-il, pas en possession de l’appareil.

Sylvio Sundanum a, donc, préféré venir remettre son portable aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ce matin.