La saison de la coupe bat son plein mais il n’est plus si commun de voir des charrettes à bœufs sur les routes. Transportant les tiges coupées à l’usine la plus proche. Vestiges d’un autre temps, on les croyait pour la plupart abandonnées ou, pour certaines, reléguées aux musées. Celles-ci, en vidéo et photo, ont été aperçues à Solitude par un internaute.