L’ensemble des municipalités du pays affiche les couleurs de l’Alliance gouvernementale. Qui a remporté les 120 sièges en jeu. A Quatre-Bornes, dans le troisième arrondissement, ce sont quatre femmes qui ont gagné les faveurs des citadins de cette partie de la ville des fleurs.

Chacune d’entre elles, explique Arline Koenig, l’une des conseillères nouvellement élues, a différents projets à cœur. Ainsi, l’accent pour elle sera dans un premier temps sur la communication avec les citadins. Ce n’est que par cela « que nous pourrons poser nos priorités », dit-elle.

Usha Soondur, qui se dit proche d’associations féminines sans pour autant être féministe, s’est fixée pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat. Et compte avoir une attention particulière envers les personnes âgées.

De son côté, Morganangi Ayacanou se concentrera sur l’environnement. Tandis que la plus jeune des quatre, Purmila Benydin, envisage de créer « une plateforme ». Celle-ci, destinée aux jeunes, leur permettra de faire « remonter leurs idées pour améliorer la qualité de vie à Quatre-Bornes ».

Photo : (à l’avant-plan) Morganangi Ayacanou, Arline Koenig, Purmila Benydin et Usha Soondur, fraîchement élues conseillères municipales, en compagnie de leurs proches.