Il estime n’avoir rien à se reprocher. Et que toutes les procédures ont été suivi. Mahmad Kodabaccus est ressorti des locaux de la Commission anticorruption après un peu plus de deux heures d’audition.

L’ex-président du conseil d’administration de la Mauritius Housing Company y a été entendu under warning, ce 10 avril.

L’Independent Commission against Corruption a ouvert une enquête suivant une plainte d’un haut cadre de la MHC concernant des allégations de fraude et de malversations.

Photo (de g. à dr.) : Mahmad Kodabaccus, secrétaire general du PMSD, était accompagné des Mes Kushal Lobine et Adrien Duval.