Plus de 5 000 cas d’infection respiratoire aiguë et de grippe ont été recensés à Maurice entre le 16 et le 22 juillet. Le Dr Faizal Khodabacus, Senior Community Physician au ministère de la Santé, explique que cette situation est due au temps sec et froid. Ce qui favorise la propagation des virus H1N1 et H3N2 du type B.

Le médecin rattaché à l’unité des maladies transmissibles, recommande la vaccination, une bonne hygiène, des vêtements chauds, la gestion du stress et l’activité physique.

Une fillette de 4 ans est décédée il y a dix jours du virus H1N1.