Des officiers du Tracking Team du Passport and Immigration Office (PIO) ont arrêté ce jeudi 17 janvier 45 ouvriers étrangers dont le visa a expiré. Trois opérations ont été montées dans onze localités à partir de 1h du matin. Parmi ces 45 travailleurs figurent 41 Bangladais et 4 Indiens qui travaillent au noir.

L’assistant surintendant de police Narendrakumar Boodhram, responsable du PIO se dit satisfait de cet exercice. En 2018, 384 travailleurs au noir ont été arrêtes, indique l’ASP Boodhram.

Montagne-Blanche, Sébastopol, Rivière-des-Créoles, Mahébourg, Surinam, Quatre-Bornes, Palma, Pamplemousses, Terre-Rouge, Plaine-Verte et Montagne-Longue sont les localités où les arrestations de matin ont eu lieu. Dans une ou deux cas, les policiers ont fait chou blanc, les ouvriers étant sans aucun doute au travail.