Ils étaient intérimaires comme General Worker à la Road Development Authority. Certains depuis cinq ans. D’autres dix ou douze. Des 300 personnes concernées, seules 100 ont été confirmées à ce poste suivant un exercice de recrutement, la semaine dernière. Une situation que dénonce le syndicaliste Radhakrishna Sadien.

Ils ont taillé le gazon sur les ronds-points, peint des flyovers, le pont de Réduit… De ceux qui se retrouvent sur la touche, l’un soutient avoir postulé pour plusieurs postes. Sans succès. Certains disent n’avoir pas été mis au courant de l’exercice de recrutement. Ou alors pas dans les temps. D’autres soutiennent que des collègues qui venaient d’être pris comme intérimaires ont été recrutés alors qu’eux se retrouvent sans rien.

Radhakrishna Sadien prévient : une solution doit être trouvée. Une manifestation n’est pas à écarter.