Ils sont 12 apprentis électriciens à bénéficier du programme de formation lancé par la National Empowerment Foundation (NEF) en collaboration avec le Mauritius Institute of Training and Development. Le but est de former des électriciens qui pourront se mettre à leurs comptes et ainsi augmenter leurs revenus. Tous sont inscrits auprès de la NEF.

Alain Wong, ministre de l’Intégration sociale, a annoncé que ces 300 heures de formation seront accompagnées d’une rémunération mensuelle de Rs 6 000. Alain Wong a aussi fait mention que les cours ne se cantonneront pas à l’électricité mais concerneront une pléiade de filières sera traitée comme la maçonnerie, la menuiserie et la charpenterie, entre autres.

Pour Clive Auffray, chef administrateur à la NEF, c’est l’éducation et la formation qui aideront à sortir les gens de la pauvreté. Le cours, financé par la NEF, s’élève à Rs 750 000.