L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Northern Division a mis la main sur 11 365 plants de gandia mesurant entre 15 cm et 1 m 20 dans trois champs de canne dans la région de Piton, Gokoola et Petite-Julie dans la matinée de ce jeudi 12 juillet. Les plates-bandes de cette drogue, estimée à Rs 34 millions, a été «camouflée» au milieu des champs, ce qui pousse l’ADSU à soupçonner des ouvriers agricoles, voire des gardiens.

Ces derniers sont parmi ceux à savoir à quelle période ces zones seront soumises à la coupe. Et donc le temps qu’il faudrait, actuellement à 15 cm de hauteur, d’atteindre la maturité.

Cette découverte est à mettre à l’actif de l’assistant commissaire de police (ACP) Parmanund Sookun de l’Helicopter Squadron lors d’une patrouille de routine. Le pilote avait déjà permis la saisie d’environ 49 000 plants dans la région de Bras d’Eau et de Constance au début des années 2000. A l’époque, un plant de gandia était estimé à Rs 2 000, ce qui équivalait à Rs 98 millions.