Comme chaque année, c’est à Antoinette Phooliyar, dans le nord, que Veer Ekta a rendu hommage aux travailleurs engagés arrivés au pays à partir de 1834. Si le 2 Novembre est avant tout un jour de mémoire, Roshan Jerhul a profité de l’occasion pour évoquer des questions politiques.

Le président de Veer Ekta affirme que son association a «une petite idée» de la personne qu’elle compte soutenir lors de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18). Jerhul demande aux électeurs de la circonscription de voter pour un hindou ayant «une idéologie» et une stature suffisante pour être le «porte-drapeau» de la communauté à l’avenir.

Veer Ekta réclame par ailleurs un durcissement des peines à l’encontre des personnes trouvées coupables de vandalisme et de profanation de lieux de culte. Jerhul demande à Sir Anerood Jugnauth et au Commissaire de police d’agir fermement afin de retrouver les coupables de profanation de lieux de cultes hindous dans l’est et le sud.