Le fruit est apprécié des Mauriciens depuis 1860. Pourtant, c’est surtout la variété Tai So qui est cultivée à Maurice. Plus charnue, aussi adaptable à notre climat, le Yook Ho Pow devrait séduire aussi bien le marché local que celui de l’exportation. C’est la conclusion à laquelle sont arrivés les techniciens du Food and Agricultural Research and Extension Institute de Pamplemousses. C’est là que plusieurs arbres à letchis de la variété Yook Ho Pow sont cultivés depuis quelques années.

Venu constater l’ampleur de la première récolte, le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun explique que cette nouvelle variété de letchis sera disséminée à travers le pays. Abordant la délicate question des ravages causés par les chauves-souris sur les arbres fruitiers, le ministre dit ne pas écarter la possibilité d’un abattage sélectif, comme l’année dernière. Si un exercice de comptage effectué en octobre a permis de recenser 65 000 de ces mammifères volants dans l’île, le ministre affirme qu’une éventuelle décision ne sera prise qu’après consultation avec l’International Union for Conservation of Nature sur le nombre de renards volants nécessaires pour assurer la pérennité de cette espèce endémique à Maurice.