La vente des légumes en gros dans un nouveau Auction Market à Belle-Rive est une mauvaise idée. C’est ce qu’affirment les encanteurs et marchands de légumes rencontrés ce vendredi matin au marché de Vacoas.

Pour les encanteurs, le fait de pouvoir procéder à la vente en gros de leurs légumes dans un endroit central comme Vacoas a des nombreux avantages, dont celui de réduire leurs coûts. Ils disent également s’opposer au projet car les bienfaits de migrer vers Belle-Rive ne leur ont pas été clairement communiqués.

Les marchands de légumes estiment, eux, que leur déplacement vers Belle-Rive pour acheter leurs produits deux fois la semaine entraînera des frais additionnels. Leurs marges étant trop serrés, disent-ils, les frais de déplacement vers le marché à l’encan de Belle-Rive finira par réduire leur revenus.