Les mémoires de Master et thèses de doctorats des étudiants seront désormais consultables par le grand public et les industriels. L’objectif, explique Romeela Mohee, vice chancelière de l’université de Maurice, est de disséminer les travaux des étudiants afin qu’ils trouvent leur application dans le quotidien des citoyens ou des entreprises.