Universitaires, chercheurs, responsables d’institutions spécialisées dans la gestion de l’eau, décideurs publics et privés. Ils sont plus de 350 des pays de la Southern African Development Community, de l’East African Community, de pays européens et d’Inde à avoir fait le déplacement à Maurice pour la 16réunion annuel du réseau WaterNet.

A l’agenda cette année, les meilleures pratiques pour une bonne gestion de cette ressource rare ou mal gérée en Afrique. Mais également la dissémination de travaux de recherches et de nouvelles pratiques pouvant assurer un meilleur accès à l’eau aux populations de cette région du monde.