Les services de douane de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont intercepté vendredi 24 août une table de mixage contenant 2,1 kilos de drogue évalués à Rs 31,5 millions. Le colis arrivé par un courrier de la South African Airways (SAA) et destiné à une société privée de Quatre-Bornes a été passé aux rayons X lors d’un exercice de vérification. Le pot aux roses a alors été découvert : la drogue était dissimulée parmi les éléments électroniques et avait été préalablement enveloppée avec une bande adhésive.

L’enquête ouverte par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a conduit à l’arrestation d’un courtier en douanes habitant le Sud. Il est soupçonné d’avoir dédouané un colis similaire récemment et d’avoir été recruté par un réseau de trafiquants de stupéfiants opérant dans les faubourgs au nord de Port-Louis. La brigade antidrogue espère remonter jusqu’au cerveau. L’aide d’Interpol devra être sollicitée pour déterminer d’où la drogue a été expédiée.