Follow Us On

Slider

L’ancien CEO d’Iframac ne regagne pas son domicile après sa longue journée d’audition au Central Criminal Investigation Department. Arrêté dans la matinée sous trois charges provisoires de money laundering, computer misuse et conspiracy to defraud, l’ancien cadre du groupe BAI passera la nuit en détention avant d’être traduit devant la Cour de district de Rose-Hill, ce mardi matin. Ce n’est qu’après cette étape que ses hommes de loi pourront demander sa libération sous caution.

Selon Yahia Nazroo, l’un des avocats de Brian Burns, les enquêteurs de la police ont terminé l’interrogatoire de son client ce lundi. Il n’est pas prévu qu’il soit auditionné à nouveau.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
La campagne de vaccination contre la grippe prend fin cette semaine

Près de 5 000 cas de grippe et autres infections aiguës des voies respiratoires enregistrés en une semaine dans le service...

Close