Le phénomène s’est déclenché à 13h13 et n’a duré qu’environ une minute. Ceux qui étaient en bord de mer à Grand Gaube et Poudre d’Or ont alors cru vivre une scène du film Twister. En l’espace de quelques secondes, un véritable mur d’eau et de vent s’est formé pour ensuite déferler à très grande vitesse sur ces régions, fracassant des branches d’arbres et arrachant des câbles électriques.

Une vue de la plages, quelques secondes avant que la mini tornade ne se déclenche

Une vue de la plage, quelques secondes avant que la mini tornade ne se déclenche

André, habitant à 200 mètres de la plage de Grand-Gaube, était encore sous le choc une bonne demi-heure après ce phénomène climatique. Il témoigne : «J’ai connu Gervaise et Hollanda mais je n’avais encore jamais vu ça. J’ai juste eu le temps de prendre ma petite fille qui jouait sous la varangue pour la tirer dans la maison. Si elle était restée dehors, je me demande ce qu’il se serait passé.»

ION News le sait. Pile au moment de la mini tornade, une de nos équipes était en reportage photo sur la plage de Grand Gaube. Elle a vécu le phénomène de l’intérieur de la voiture où elle se trouvait. Le véhicule, garé sur le parking de la plage, a dans un premier temps été frappé par des petites branches de filaos charriées par le vent. Avant d’être heurté de plein fouet par un filao abattu par la mini tornade.

Même si la voiture a subi d’importants dégâts, personne n’a été blessé à la suite de cet incident. Une autre voiture garée à proximité a également été endommagé par une roulotte de marchand de plage qui s’est retournée sur elle.

Au poste de police de Grand Gaube, on confirme que la mini tornade n’a fait que des dégâts matériels et blesser très légèrement quelques habitants de la région.

La voiture de l'équipe d'ION News a été sérieusement endommagée.

La voiture de l’équipe d’ION News a été sérieusement endommagée.