La charte Welcome, crée à l’initiative du Collectif Arc-en-Ciel, PILS et Genderlinks, propose aux établissements de nuit d’en finir avec les discriminations. Cette charte vise à donner le droit à tout individu d’être traité de manière égale, sans aucune discrimination. Les motifs tels que l’âge (sauf ce qui prévu par la loi), la caste, couleur, croyance religieuse, origine ethnique, handicap, situation matrimoniale, opinion, orientation sexuelle, sexe ou identité et expression de genre sont soulevés.
Au niveau des boîtes de nuit, la Charte reconnaît que toute entreprise a le droit d’instaurer un règlement intérieur afin d’organiser son flux de clientèle et gérer l’ordre au sein de son établissement. Cependant, la démarche vise à inciter les établissements signataires à adopter des pratiques non-discriminatoires dans leur pratique de tous les jours, tels que l’accès, les services, l’embauche et les partenariats afin de d’engager les Mauriciens contre les discriminations.
Le Collectif Arc-en-Ciel rappelle que le mois dernier, l’accès dans une boîte de nuit avait été refusé à un couple homosexuel parce que l’entrée était réservée aux couples hétérosexuels. Un appel à témoignages a révélé plusieurs cas où des individus se sont vus refouler à l’entrée d’une boîte de nuit pour des raisons discriminatoires. Dans plusieurs des cas il s’agissait de motifs tels que la couleur de peau, l’origine ethnique ou l’expression du genre.