Un Réunionnais marié à une hôtelière rodriguaise a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre, à l’île sœur, à 5 000 euros d’amende, soit l’équivalent de Rs 200 000, pour escroquerie. Il a été reconnu coupable d’avoir pris l’argent de dix habitants de Saint-André et de Saint-Joseph pour un séjour dans la 21e circonscription qui ne s’est jamais réalisé.

Agé de 70 ans, le Saint-Joséphois devra également verser des dommages à chacune de ses victimes après les avoir remboursées. Qualifié d’agent de voyages marron par la poursuite, il a expliqué à la barre que le voyage prévu fin 2016, début 2017 avait été annulé à cause de la sécheresse prévalant au sud de Rodrigues. Il n’a pu les rembourser, soit 900 euros (Rs 36 000) pour huit adultes et 800 euros (Rs 32 000) pour deux enfants, vu qu’il avait déjà viré l’argent à sa femme.

Il a proposé un remboursement échelonné aux «clients», indique Le Quotidien de la Réunion, avant que le dossier ne soit soumis à un conciliateur en novembre dernier. Il a ensuite fait l’objet d’une plainte pour abus de confiance et il a déclaré aux gendarmes qu’à «70 ans, je ne risque plus grand chose», ce qui n’a pas joué en sa faveur devant le tribunal. La poursuite a requis trois mois de prison avec sursis contre le prévenu, couplé à une interdiction d’opérer comme voyagiste.