Un patient américain réclame 1,35 million de dollars à l’hôpital où il a été admis. Pas pour erreur ou négligence médicale. Mais parce que des médecins se sont moqués de lui pendant qu’il était allongé, inconscient, sur la table d’opération. Avant le début de l’intervention, l’homme avait utilisé son téléphone portable pour enregistrer les instructions des spécialistes. Il avait ensuite oublié d’éteindre l’appareil et de désactiver la fonction enregistrement.

Le patient devait subir une coloscopie et a donc été placé sous anesthésie générale. Selon son témoignage, alors qu’il était inconscient, son médecin n’a cessé de se moquer de lui. Ce dernier l’aurait ainsi traité de « poule mouillée » et d’« attardé ». Il aurait aussi affirmé vouloir inscrire sur dans le dossier du patient que celui-ci souffrait d’hémorroïdes, alors que ce n’était pas le cas. Le médecin aurait aussi déclaré vouloir frapper son patient à peine cinq minutes après l’avoir rencontré (avant l’opération), pour « qu’il soit plus un homme ».

Mais les moqueries et quolibets étaient aussi l’œuvre de l’équipe médicale qui assistait ce praticien, avance le patient. Tous ont d’ailleurs « comploté » pour savoir comment éviter ce patient après son intervention.

Comme quoi, mieux vaut ne pas savoir ce que les médecins disent de vous quand vous êtes inconscient.

Source : Newser – Photo (aux fins d’illustration uniquement) : US Navy via Flickr