Un avocat du Parquet et sa moitié, qui exerce dans le privé, sont sous le coup d’une enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Le mari devra être interrogé en premier. Quant à son épouse, elle a déjà été entendue par la Commission d’enquête sur les drogues quant à sa proximité avec un caïd de la drogue qui purge une lourde peine de prison. Elle avait aussi été questionnée sur ses conversations téléphoniques avec d’autres trafiquants de drogue emprisonnés et ses déplacements. Notamment en Inde et à La Réunion. Une plainte a été portée contre le couple auprès de l’ICAC il y a quelques mois.