Ils demandent aux Mauriciens de prier pour eux. La famille des cinq Mauriciens portés manquants depuis la bousculade à Mina, le 24 septembre, a rencontré Showkutally Soodhun, ce vendredi. Satisfaits à l’issue de la rencontre avec le Premier ministre par intérim, ils disent garder espoir par rapport aux derniers efforts de recherche.

Le gouvernement, la Hajj mission actuellement à la Mecque ainsi que l’Islamic Cultural Centre disent être en train de mettre les bouchées doubles pour retrouver les disparus. Cela passe notamment par la consultation de plus d’un millier de photos de victimes et la visite systématique d’hôpitaux dans la région de Mina.

Toutefois, prévient Showkutally Soodhun, si d’ici dimanche, on n’arrive toujours pas à retrouver la trace des 5 Mauriciens, il fera le déplacement en Arabie Saoudite afin d’activer les recherches. Entre-temps, l’Islamic Cultural Centre a confirmé que des échantillons ADN de quatre des cinq personnes disparues ont été envoyés aux autorités saoudiennes. Celles-ci privilégient en effet la recherche des disparus à travers les échantillons ADN plutôt qu’avec les empreintes digitales.