Les autorités sanitaires sont sur le qui-vive. Trois femmes âgées entre 29 et 31 ans sont mortes de la rougeole depuis le mois dernier. Celles-ci souffraient d’une déficience immunitaire et n’ont pas survécu malgré les soins. Elles ont été terrassées par des complications liées à une encéphalite ou une septicémie.

Depuis mars, 435 cas de rougeole ont été recensés, dont 50% ont nécessité une hospitalisation. La majorité des cas ont été signalés dans la région de Port-Louis, notamment à Baie-du-Tombeau et Cité-La-Cure, Tranquebar où les patients ne se sont pas fait vacciner.

Depuis la résurgence de la rougeole, le ministère de la Santé a initié une campagne de vaccination visant les écoliers. Forte fièvre, écoulement nasal, toux, rhinopharyngite, rougeurs et conjonctivite sont les symptômes usuels de la rougeole. Celle-ci est une maladie grave, note l’Organisation mondiale de la Santé, dont les complications peuvent éventuellement causer la mort.