Follow Us On

Slider

Longtemps annoncée, l’assouplissement des conditions entourant les permis de travail accordées aux ressortissants étrangers sera une réalité. Le Conseil des ministres a avalisé cette décision lors de sa réunion hebdomadaire, le vendredi 9 novembre.

Des secteurs où la main-d’œuvre locale se fait rare pourront ainsi se tourner vers celle venue d’ailleurs. Cette mesure, qui prévoit un contrat de travail sur huit ans maximum, concernait déjà les entreprises tournées vers l’exportation, dont le secteur textile. L’agriculture, par exemple, pourra désormais bénéficier. Cette semaine encore, le ministre Mahen Seeruttun a rappelé que les planteurs se plaignent du manque de bras. La construction est un autre secteur où le manque de main-d’œuvre est décrié.

Le délai d’octroi du permis de travail sera réduit à 15 jours, contre 40 selon les procédures actuellement en vigueur. Le document devrait, par ailleurs, être remplacé par une «smart card».

Le quota de travailleurs étrangers comparativement aux Mauriciens sera aussi revu.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Main sliders
[Vidéo] ESC : Bérenger et Ramgoolam critiquent les «attaques absolument injustes» de Duval

Il est « absolument injuste » que Xavier Duval s’attaque à des membres de l’Electoral Supervisory Commission(ESC) connus pour leur « droiture, honnêteté...

Close