Pas de temps à perdre, c’est le message essentiel qu’ont transmis les responsables de l’Alliance Lepep lors du meeting de remerciement qui s’est tenu ce dimanche à Vacoas. Si Xavier Duval dit vouloir se mettre au travail très vite, il a également annoncé un grand coup de balai au sein des institutions tombant sous la tutelle de son ministère : le Tourisme et les Communications extérieures. A commencer par Maurice Allet qui a été révoqué de la présidence de la Mauritius Ports Authority. Pravind Jugnauth, le ministre des Technologies de l’information et de la communication, a adressé la même mise en garde à l’égard des nominés politiques de l’ancien gouvernement : s’ils ne démissionnent pas, le gouvernement actuel prendra les mesures qu’il faut pour les faire partir.

Le travail se conjugue aussi en mode enquête. Ainsi, le leader du MSM a annoncé un audit qui démarre dès demain sur le fonctionnement de la radio télévision nationale, tandis que le ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, a dit son intérêt pour les terres de l’Etat octroyées aux proches de Navin Ramgoolam, dont la femme d’affaires Nandanee Soornack. SAJ a, lui, révélé avoir recueilli des « renseignements » sur Paul Bérenger durant la campagne. Après examen des éléments en sa présence, le Premier ministre décidera si une enquête sera initiée sur le leader du MMM. Qui devra alors « répondre », selon le leader de l’Alliance Lepep.

Sir Anerood Jugnauth a aussi tenu à rappeler à l’ordre les activistes de son propre camp : tout ne leur est pas permis à cause du simple fait qu’ils ont aidé l’Alliance Lepep à gagner. Le Premier ministre a ainsi expliqué que les agents et activistes doivent ne pas se croire au-dessus des lois et ainsi perpétuer les mêmes dérives que le Premier ministre dit avoir constaté au sein du précédent régime.