La coopération entre les compagnies aériennes de la région océan Indien se concrétise-t-elle enfin ? Des cadres d’Air Mauritius, d’Air Seychelles et d’Air Madagascar se sont réunis, cette semaine, à l’initiative de la Commission de l’océan Indien (COI). L’objectif de cette rencontre du comité stratégique : définir un « cadre de coopération multilatérale » entre ces transporteurs afin d’améliorer « la desserte aérienne régionale à court et moyen termes ». Les Comores n’ont pas pu être présents.

Cette rencontre du comité stratégique des compagnies aériennes, selon le Marie-Joseph Malé, le P-DG d’Air Austral et président du comité stratégique des compagnies, « marque un tournant majeur en faveur du transport aérien régional ». Jean Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, espère pour sa part que c’est « la fin d’un cycle, celui de la sensibilisation et du plaidoyer », et « l’inauguration d’un nouveau, actif et volontariste ».

Le travail du comité, dont c’était la première réunion, ne fait que commencer. Car le dispositif de coopération doit être défini de manière précise et le comité faire l’ébauche d’une feuille de route. Celle-ci, après approbation par les transporteurs aériens concernés, sera présentée au 30Conseil des ministres de la COI.

Des consultations ont aussi eu lieu entre les administrations des aviations civiles, le 4 et 5 mars. A l’agenda : une coopération « plus poussée » afin de favoriser la compétition et la connectivité aérienne inter-îles. Pour mettre en place au moins un vol par jour entre les pays membres de la COI, neuf axes ont été identifiés. Ils concernent, entre autres, la coopération entre les transporteurs mais aussi les aéroports, une refonte du système des taxes et redevances, de même que l’amélioration des opérations de sauvetage en cas d’accidents.

Le comité des aviations civiles compte faire état de l’avancement de ses travaux fin mars, lors de la réunion des ministres des Transports et du Tourismes des Etats membres de la COI.

Photo : Des représentants des aviations civiles nationales des pays de la COI ont tenu leur première réunion commune, cette semaine.