La branche mauricienne de Transparency International réagit, elle aussi, aux récents événements qui ont marqué l’actualité. Et qui, dit-elle dans un communiqué, « mettent en scène plusieurs institutions de la République de Maurice ». Ceux qui travaillent dans ces institutions doivent « faire preuve de diligence et d’intégrité », écrit Transparency Mauritius. Et ne pas user des « pouvoirs considérables » dont ils disposent de par leur profession pour « servir leurs intérêts personnels ou partisans ».

Lire le communiqué dans son intégralité ici.