«He [Dass Appadu] left but he was physically present at the State House», révèle Taslima Codadeen. Lors de son audition devant la commission Caunhye, l’ancienne assistant Permanent Secretary à la State House, énumère les nombreuses occasions durant lesquelles l’ancien secrétaire à la Présidence a continué à donner des directives au staff du Réduit. Même après avoir été transféré au ministère de la Fonction publique, le 3 novembre 2016.

«He was coming regularly at the State House», confirme celle qui était en poste au Réduit entre juin et novembre 2016. Le 16 novembre 2016 Dass Appadu est intervenu auprès de Codadeen pour faciliter l’accès en urgence au salon VIP de l’aéroport SSR. Cela, suite à une requête de Mauricio Fernandes, le CEO de Planet Earth Institute.

La correspondance de Fernandes, adressée à Appadu, avait fini sur la table de la nouvelle secrétaire à la présidence, Nirmala Bheenick. Qui avait donné suite à la demande. Taslima Codadeen dit avoir traité les documents relatifs à deux demandes d’accès au VIP Lounge pour Alvaro Sobrihno. La fonctionnaire précise, devant la commission d’enquête, avoir agi sur les instructions de Dass Appadu.

Asraf Caunhye a également voulu savoir si Codadeen avait déjà vu la voiture à bord de laquelle Dass Appadu voyageait. Elle a répondu par l’affirmative, en décrivant un véhicule de la marque Jaguar immatriculée D 1955. Mais était-ce bien la voiture officielle d’Appadu, questionne le juge. «I don’t think so», estime Taslima Codadeen.

«Do you think it’s normal that the President has two secretaries?», poursuit Asraf Caunhye. «Well it’s not up to me to answer», estime Codadeen en précisant avoir informé Nirmala Bheenick, la nouvelle secrétaire à la présidence, des interventions de Dass Appadu.