Le ministre des Sports est prudent, il dit n’avoir aucun moyen d’obliger Kaysee Teerrovengadum à reprendre l’avion pour que la justice australienne l’entende ce 17 avril, suite à la plainte d’agression sexuelle déposée contre lui par l’athlète Jessika Rosun.

Si Stephan Toussaint affirme que son ministère n’a aucune intention de financer le déplacement de l’ancien chef de mission de l’équipe de Maurice aux jeux du Commonwealth, il prévient qu’il ne peut s’ingérer dans les affaires du Comité Olympique de Maurice si celui-ci souhaite le faire. Car celui-ci est souverain et prend donc ses décisions, y compris financières, de manière autonome.

Par ailleurs, le ministre des Sports assure que Jessika Rosun est en train de bénéficier de l’encadrement nécessaire à la suite de l’incident de la semaine dernière.