Ils ont défrayé la chronique, l’année dernière, quand le ministre a révélé le « scandale des terres de l’Etat ». Et référé leurs dossiers, via la Land Fraud Squad, à la police afin de déterminer s’il y a eu maldonne lorsqu’ils ont obtenu des terrains du gouvernement. Le pandit Sungkur et l’acharya Sonu Kumar Jha n’ont aujourd’hui plus de souci à se faire.

Le bureau du Directeur des poursuites a recommandé « no further action » dans leurs cas. C’est ce qu’a révélé Showkutally Soodhun au Parlement, ce 8 août.

La même directive a été recue pour 4 autres dossiers (voir la liste plus bas).

s. Ils avaient obtenu, par le biais de la Vijayi Om Hamara Association, un terrain à bail à La Vigie.

Jusqu’ici, 17 cas ont été référés à la Land Fraud Squad. Outre le dossier des membres de la VOH, l’enquête est toujours ouverte dans 9 autres cas.

Et dans 2 autres cas, la police vient de les référer au bureau du DPP pour avis.

Photo : Le pandit Suryadeo Sungkur accompagné de son avocat Didier Dodin, aux Casernes centrales, en mai 2015.

Enquetes_Terres de l'Etat (1)

Enquetes_Terres de l'Etat (2)