Navin Ramgoolam a clôturé sa campagne électorale par deux réunions dans sa circonscription de Pamplemousses/Triolet (no 5), ce lundi soir. A Terre-Rouge, puis à Triolet, le leader du PTr a pris pour cible sir Anerood Jugnauth (SAJ) et, par extension, son fils Pravind.

Le responsable du bloc rouge-mauve a commencé par critiquer le refus de SAJ d’assumer le rôle de leader de l’opposition en cas de défaite de l’Alliance Lepep. Ensuite, Navin Ramgoolam s’est intéressé à une bande sonore, avec les voix présentées comme étant celles de SAJ et de son épouse Sarojni. Navin Ramgoolam a invité ses partisans à rechercher et écouter l’enregistrement, estimant que celui-ci aura un effet significatif sur la campagne.

Tard, à Triolet, le chef des rouges s’est laissé aller à quelques confidences sur la manière dont il a géré sa guerre froide avec sir Anerood Jugnauth, alors encore président de la République. Pour ensuite expliquer comment, « en toute amitié », il a négocié avec Paul Bérenger afin de conclure l’alliance PTr-MMM.