Follow Us On

Slider

La présidente de l’Assemblée générale des Nations unies, Maria Fernanda Espinosa dit suivre la situation de près après le passage de la tempête Dorian dans les Caraibes et sur une partie de la côte des Etats-Unis. Le bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies a d’ailleurs déjà dépêché ses collaborateurs dans les îles sinistrées afin de faire un bilan des dégâts et identifier les différents types d’aides nécessaires.

Dans les Caraïbes, les îles durement touchées par les rafales de plus de 185 km/h – notamment les Bahamas – bénéficient d’aides humanitaires d’urgence acheminées par quatre hélicoptères de la garde-côte américaine.

Selon la Croix-Rouge, la tempête Dorian a frappé un bassin de 19 millions de personnes des Caraïbes aux Etats-Unis et une partie du Québec. Rien qu’aux Etats-Unis, 50 000 habitants de trois différents Etats ont dû avoir recours à des abris d’urgence. Aux Bahamas, le Premier ministre a décrit une situation «sans précédent» en multipliant les appels à l’aide internationale.

Le bilan humain aux Bahamas s’élève pour l’heure à 20 morts. Quelque 13 000 habitations de l’archipel ont été soit endommagés, soit complètement détruits par le passage de la tempête. Selon les premiers bilans, le coup de la reconstruction dans l’archipel se chiffrerait en milliards de dollars.

Facebook Comments