Pour Sanjeev Teeluckdharry, le combat que mène la Human Rights Association est apolitique. L’avocat ne voit donc pas pourquoi il devrait aller consulter Sir Anerood Jugnauth au sujet du traitement de suspects par la police.

Neelkanth Dulloo, Anoup Goodary et Teeluckdharry se félicitent par ailleurs du communiqué du Bar Council sur l’affaire Gaiqui. L’avocat estime qu’une importante frange de la profession légale s’attend à ce que la police change ses méthodes d’enquête.