Breaking news
  • No posts were found

Tag "vijaya sumputh"

[L’interview] Bhadain: «L’affaire Sumputh démontre que le MSM veut chasser le ML»

Le « sous-chef » Anwar Husnoo a bien exécuté son menu « sauté de Gayan à la sauce Sumputh » mardi dernier au Parlement. C’est un « travail signé de la cuisine », a avancé Roshi Bhadain en direct sur ION News ce jeudi 30 mars. Fort de son expérience comme ministre, le leader du Reform Party a affirmé qu’il est évident que le ministre de la Santé a volontairement donné une réponse gênante pour Anil Gayan

L’ICAC se penche sur le salaire de Sumputh

Alors que la polémique enfle sur les rémunérations de Vijaya Sumputh en tant que directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care, la Commission anticorruption prend les devants. Les enquêteurs du triangle de Réduit ont lancé aujourd’hui des travaux préparatoires devant déterminer si une enquête préliminaire est requise dans cette affaire. Au Parlement, il y a deux jours, Anwar Husnoo a indiqué qu’il consulterait l’Attorney General quant à une enquête

[Vidéo] Jugnauth loue «la bonne décision» de Sumputh et maintient qu’il y aura une enquête

Le Premier ministre estime que l’ancienne directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care a eu raison de démissionner après la polémique sur son salaire. Toutefois, Pravind Jugnauth précise que c’est une enquête qui va situer les responsabilités. Le chef du gouvernement a également nié toute tension entre le Muvman Liberater et le MSM à ce sujet.

 [Audio] Après la démission de Sumputh, Ramgoolam exige qu’une enquête établisse les faits

Les choses ne peuvent en rester là, affirme le leader du Parti travailliste. Pour Navin Ramgoolam, la démission de Vijaya Sumputh du Centre Cardiaque ne doit pas empêcher la commission anticorruption de démarrer une enquête afin de déterminer l’existence éventuelle « d’abus, de conflit d’intérêts et d’illégalités ». Ramgoolam fustige également Pravind Jugnauth pour son manque de poigne et le fait qu’il ne sache pas ce qu’il se passe au sein de

 [Audio] Sumputh : «Je démissionne car je ne veux pas embarrasser le gouvernement»

Combative, elle voulait d’abord rétablir les faits. Mais après avoir entendu la déclaration du Premier ministre, ce matin, Vijaya Sumputh jette l’éponge. Elle dit ne pas vouloir « embarrasser » le gouvernement. La directrice démissionnaire du Centre Cardiaque estime avoir fourni au ministre de la Santé les éléments nécessaires pour qu’il précise la nature temporaire de l’allocation de Rs 100 000 portant le salaire de Vijaya Sumputh à Rs 323 200. Or, se

[Vidéo] Pravind Jugnauth «choqué» et «pas d’accord» avec l’augmentation accordée à Sumputh

Le Premier ministre ne veut pas se prononcer sur les responsabilités. Pravind Jugnauth dit plutôt s’en remettre à l’enquête qui va déterminer pourquoi Vijaya Sumputh a bénéficié d’une augmentation salariale de Rs 100 000 alors que lui et le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, s’y étaient opposés. Cette situation, avoue le Premier ministre, le « choque » et constitue un embarras pour le gouvernement. Interrogé sur l’absence de trois têtes d’affiches du

[Vidéo] Husnoo envisage une enquête sur les Rs 323 200 de salaire de Vijaya Sumputh

La directrice du Centre cardiaque de Pamplemousses a bénéficié d’une hausse salariale de Rs 100 000 récemment, portant son salaire à Rs 323 200. C’est ce qu’a répondu Anwar Husnoo à l’Assemblée nationale, ce mardi, suite à une question du député Rajesh Bhagwan. L’actuel ministre de la Santé a même pris soin de préciser que la demande de revalorisation a été faite 5 jours avant sa nomination, alors que son prédécesseur

[Vidéo] Collendavelloo défend Gurib-Fakim ainsi que les femmes «proches du MSM et du ML»

Hier, Ivan Collendavelloo se posait en « spectateur attentif » de l’affaire Álvaro Sobrinho. Aujourd’hui, le Deputy Prime minister (DPM) indique qu’il revient à l’homme d’affaires et philanthrope angolais de se défendre dans la polémique qui ne cesse d’enfler autour de sa personne. Collendavelloo a cependant vivement défendu Ameenah Gurib-Fakim, s’en prenant à certains journalistes hommes qui, de par leurs écrits, ternissent l’image de la présidente de la République en l’associant à

[Vidéo] Le nouveau centre cardiaque de Candos soulagera les habitants du centre et du sud

Anil Gayan estime qu’à part l’ile de la Réunion, aucun autre pays de la région n’a un centre cardiaque aussi bien équipé que celui de Candos. Inauguré ce vendredi 2 décembre, le nouveau centre de soin permettra aux patients des Plaines Wilhems et du Sud du pays de ne pas se rendre à Pamplemousses pour subir des interventions cardiaques.

[Vidéo] Deux médecins britanniques opèrent 22 enfants au centre cardiaque de Pamplemousses

Le plus jeune patient n’a que 18 mois. Comme lui, 24 autres jeunes mauriciens souffrent de problèmes cardiaques aiguës nécessitant une intervention chirurgicale. Ce type d’opération étant compliqué et coûteux à organiser à l’étranger, le Centre de Cardiologie de Candos a facilité le déplacement de deux chirurgiens basés à Liverpool pour opérer ces jeunes. Depuis ce lundi 14 jeunes ont déjà été opérés, 8 autres le seront d’ici la fin

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>