Tag "Union of Private Secondary Education Employees"

[Vidéo] Hindu Girls : Une enseignante licenciée, l’UPSEE sur le pied de guerre

Une enseignante, de surcroît chef de département, a été licenciée il y a peu par le Hindu Girls College. L’incident déclencheur, selon elle : elle a remis en cause l’obligation faite de signer un document portant sur les parkings payants dans l’enceinte de l’établissement. C’est le fait que l’enseignante est membre de la Union of Private Secondary Education Employees qui pose problème, à en croire le syndicat. Qui affirme que les relations

[Vidéo] Litige au collège Royal Holloway : Le propriétaire s’explique

Depuis 2016, une enseignante du collège Royal Holloway s’est vue suspendue de ses fonctions pour être réintégrée par la suite, et ce à plusieurs reprises. Une situation que dénonce la Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) à travers plusieurs manifestations, comme celle du mardi 29 janvier, réclamant même la fermeture de ce collège privé. Silencieux jusqu’ici, le propriétaire du Royal Holloway College, Monaf Khedarun, a décidé de réagir. Son épouse,

[Vidéo] Extended Programme : Les enseignants insuffisamment formés, déplore l’UPSEE

L’Extended Programme (EP) mis en place dans le cadre de la réforme éducative vise à mieux outiller les enfants qui n’ont pas obtenu leur Primary School Achievement Certificate à la fin du cycle primaire. Or, les enseignants en charge de ces classes ne sont pas assez formés. Le constat vient de Munsoo Kurrimbaccus (photo), secrétaire général de la Union of Private Secondary Education Employees. La formation, soutient le syndicaliste, se

[Vidéo] Extended Programme : Des enseignants prônent moins d’élèves en classe

L’Extended Programme (EP) est dédié aux enfants n’ayant pas réussi dans quatre matières comme requis pour l’obtention du Primary School Achievement Certificate. Un programme qui, avec la réforme éducative dite «Nine-Year Schooling», vient remplacer la filière prévocationnelle. L’EP regroupe des élèves de divers niveaux, rappelle Munsoo Karrimbaccus, et aurait dû à ce titre, comprendre des classes de 15 enfants maximum. Or, constate l’éducateur et facilitateur au niveau de l’EP, dans la

[Audio] L’UPSEE conteste la suspension d’une enseignante du Royal Holloway College

C’est la deuxième fois en deux ans que le Royal Holloway College suspend cette enseignante. L’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) a organisé une manifestation devant le collège de Montagne-Blanche le mercredi 21 novembre pour contester cette décision. Le syndicat pointe du doigt les mauvaises relations industrielles. Jhugdamby Bhojeparsad, son président, qualifie l’acharnement sur cette enseignante à du harcèlement. Il compte se tourner vers le bureau du travail, le

[Video] L’UPSEE réclame la publication du rapport sur le Royal Holloway College

Harcèlement, des avertissements injustifiés et atmosphère de terreur. Ce serait le lot des enseignants et du personnel non-enseignant du Royal Holloway College, à Montagne-Blanche. A l’issue d’une manifestation à Port-Louis le mercredi 17 octobre, le secrétaire général de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE), Munsoo Karrimbaccus, explique que les employés du collège ne veulent même plus se rendre au travail. Une enquête a été ouverte par la Commission for

[Vidéo] Retards dus aux travaux du métro : Ne pénalisons pas les candidats, plaide l’UPSEE

Il n’est pas question que les candidats aux examens du School Certificate et du Higher School Certificate soient pénalisés s’ils arrivent en retard à cause des travaux du Metro Express. C’est la position de la l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE). Son président Bhojepersad Jhugdamb qualifie d’«inacceptable» et d’«inhumain» la circulaire du Mauritius Examination Syndicate (MES), qui stipule les élèves en retard ne pourront pas participer aux épreuves. Le

[Vidéo] Kurrimbaccus envisage de saisir la justice sur le critère des 5 credits en HSC

Le Union of Private Secondary Education Employees critique vivement le 9-year schooling. Munsoo Kurrimbaccus, président du syndicat, estime que le cursus scolaire est inadapté aux élèves qui échouent en Grade 6 et passe en Grade 7. Concernant la filière technique destinée aux élèves qui échouent à l’issue des examens nationaux en Grade 9 (Form 3), Kurrimbaccus estime qu’il serait avantageux de repousser cette option après le Grade 11. Il juge

[Vidéo] L’UPSEE critique du 9-Year Schooling mais ouvert au dialogue avec le ministère

Le syndicat est toujours résolument contre la réforme Nine Year Schooling. Même si le comité exécutif de la Union of Private Secondary Education Employees a changé. La nouvelle équipe est toutefois disposée à dialoguer avec le ministère de l’Education, indique Munsoo Kurrimbaccus, secrétaire général. Le syndicat dénonce, par ailleurs, des cas de harcèlement au Royal Holloway College. Et en appelle au directeur de la Private Secondary Education Authority.

[Audio] L’UPSEE envisage de demander une injonction contre le gouvernement

C’est vers la Cour suprême que compte se tourner le syndicat des enseignants du privé pour obliger le Mauritius Examination Syndicate à remettre à tous les candidats du School Certificate et du Higher School Certificate leurs fiches de résultat. L’Union of Private Secondary Education Employees estime que si le gouvernement est en droit d’instaurer des règles de présence pour l’obtention de subventions pour le paiement des frais d’examens, il n’a

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>